Le temple de la littérature hanoi – l’émeraude au cœur d’Hanoi

Le temple de la littérature hanoi – l’émeraude au cœur d’Hanoi

Fuir les rues animées et bruyants bondées des motos, de bus, voitures d’Hanoi, le touriste s’attarde à l’ombre des banians, manguiers et frangipaniers séculaires du temple de la Littérature Hanoi. En ouvrant son cœur et fermant les yeux, il sentît la tranquillité et des émotions nostalgiques.

L’histoire millénaire du temple

A travers de plus de 1000 ans de domination chinoise (179 AC-938AD), la culture vietnamienne est beaucoup influencée par celle chinoise notamment le confucianisme. A l’époque de 1070 où Hanoi s’appelait « Thang Long » (envol du dragon), le roi Ly Thanh Tong la 3è génération des rois Ly (1054-1072) a construit Van Mieu afin de dédier à Confucius, le père du confucianisme ou bien le fondateur du système éducatif féodal. Ce temps se présente également comme le lieu de commémoration des excellents étudiants de Confucius (Chu Cong, Nhan Tu, Tang Tu, Tu Tu, Manh Tu et 72 confucéens talentueux).

temple de la Littérature Hanoi

Sous la dynastie du roi Ly Nhan Tong (1072-1127), le Quoc Tu Giam fut édifié, à derrière de Van Mieu, comme la première université du Vietnam. Cette place est visée à la recherche et la formation de personnes talentueuses pour la construction du pays.

A l’origine, la taille du Temple de la littérature Hanoi – Quoc Tu Giam était encore modeste, Il n’y a que les aristocrates, les membres des familles d’élite et royale qui y sont acceptés. Selon l’évolution confucéenne dans la société, l’école a été progressivement améliorée et élargie. A partir de 1253, sous la dynastie du roi Tran Thai Tong, Quoc Tu Giam accueillit aussi les enfants des familles lettrées, quelle que soit leur origine sociale. Ce changement a marqué une nouvelle période et a montré le rôle important du temple de la Littérature Hanoi.

Sous la dynastie du roi Tran Minh Tong, Chu Van An, un éminent lettré, fut élu son premier Recteur et aussi l’enseignant direct des princes. Le roi Tran Nghe Tong fit dresser la statue de Chu Van An, suite à son décès en 1370, à côté de la statue de Confucius. Il s’agit d’un cas particulier qui montre clairement l’idéologie et l’autonomie du pays Dai Viet à cette époque. C’est aussi une caractéristique très spécifique du Temple de la Littérature Hanoi – Quoc Tu Giam. Le temple de la Littérature est dédié parallèlement à Confucius & ses étudiants, ainsi que Chu Van An.

La période Hau Le (dynastie Le postérieure) marqua le temps d’or du Confucianisme. Cette construction est continuée à être élargie sous tous les aspects : superficie, les concours…. Le roi Le Thanh Tong fit dresser en 1484 les 82 stèles des Docteurs des concours impériaux sous les dynasties dès Le et des Mac, entre 1442 et 1779.

Sous la dynastie des rois Nguyen, Thang Long n’est plus la capitale du pays. Le roi Gia Long a mis fin le fonctionnement de Quoc Tu Giam. Le temple de la littérature a devenu l’école de la région Hoai Duc, puis changé le nom au temple Khai Thanh dédié aux parents de Confucius. Il a également construire Khue Van Cac devant Van Mieu, qui a une architecture originale et a devenu maintenant « l’emblème d’Hanoi ».

Période début des Nguyen, le roi Gia Long a remplacé la maison Thai Hoc par le temple Khai Thanh dédié aux parents de Confucius. Il fit aussi ériger Khue Van Cac devant Van Mieu (1805). En 1947, sous les attaques françaises, la maison Thai Hoc fut détruite en ruine dont le reste n’est que deux colonnes en pierre et quelques minimes vestiges comme trace. Après des rénovations importantes depuis 1888 à 1909, le temple de la littérature a classé au vestige historique et culturel du pays.

temple de la Littérature Hanoi

En Juillet 1999, la ville de Hanoi fit reconstruire Thai Hoc, sur la même localisation à l’intérieur de Van Mieu – Quoc Tu Giam, mesurant 1530m2.

Au niveau des concours déroulés au temple de la Littérature, le premier eu lieu en 1075 sous le règne du roi Ly Nhan Tong. Ces concours suivants dirigés par les autres dynasties féodales sont aussi conservés et ont attiré un grand nombre des candidats talentueux. Les concours au temple de la Littérature Hanoi ont été beaucoup améliorés à cheval des différentes dynasties et périodes. A compte du premier concours en 1075 au dernier en 1919, il y a totalement 183 concours majeurs et choisi 2.898 meilleurs personnes (y inclus Trạng nguyên, Bảng nhãn, Thám hoa, Hoàng giáp, Tiến sĩ và Phó bảng).

Architecture originale

Le complexe actuel du temple de la Littérature Hanoi couvre une superficie totale de 54 331 m2, y compris les 2 parties internes et externes. La partie externe comprend le lac Van (Hồ Văn), le jardin Giam (Vườn Giám) et l’entrée principale. Cette interne est divisée en 5 vastes cours consécutives entourés de murs en blocs de pierre. Chaque cours est séparée par 3 portes : une grande porte au milieu, deux petites portes latérales.

L’entrée principale

A l’Entrée principale se dressent quatre grandioses colonnes (Tu tru). Il y a aussi deux stèles surnommées « Ha ma » signifiant « descendre du cheval », qui sont mis dans la maison de stèle.

Ensuite se trouve le grand portail Van Mieu Mon (grande porte). Cette porte est faite en brique sous la forme d’une structure triangulaire à deux étages et à huit toits. A deux côtés des perrons trônent deux dragons de pierre comme gardiens dont le style artistique est typique de la dynastie des Nguyen.

Le lac Van (Hồ Văn), le jardin Giam (Vườn Giám)

Désormais, l’harmonie entre la maison, l’arbre et l’eau est une des caractéristiques de l’architecture traditionnelle du Vietnam (l’harmonie entre le Yin et Yang). C’est aussi le cas de Van Mieu Quoc Tu Giam. Le temple est agrémenté par un grand lac en face (Ho Van), et de plantées d’arbres majestueux et des bonsaïs de différentes essences (Vuon Giam).

Au cours du temps, Ho Van est beaucoup restreint. Il est aussi coupé par l’ensemble du temple depuis l’époque coloniale par une rue, qui devient très circulée actuellement. On y organise des activités festivals, journée de la poésie, fête printanière de la calligraphie

La partie Intérieur (5 cours consécutives):

La 1ère: « Nhap dao » (Initiation morale), s’allonge de la grande porte de Van Mieu à celle Dai Trung (Grand Milieu) avec deux portes latérales à droite et à gauche, surnommées Thanh Duc (accomplissement de la Vertu) et Dai Tai (réalisation du Talent).

La 2ème ou « Thanh dat » (Succès), s’allonge de la porte Dai Trung jusqu’à Khue Van Cac (Pavillon de la Constellation de la littérature) un monument architectural typique qui symbolise l’histoire et la culture de Hanoi. Khue Van Cac est construite en 1805 et se compose en 2 étages. Sur deux côtés du Pavillon on trouve les portes latérales : Bi van et Suc van (signifiant la beauté de la littérature).

temple de la Littérature Hanoi

La 3ème cour : le puits Thien Quang (de la Clarté Céleste) et le jardin des stèles des Docteurs où vous en trouvez totalement 82. Ces derniers sont érigés sur le dos de tortues de pierre, entre 1484 et 1780 dans lequel vous verrez les noms, date de naissance et pays natal de 1304 Docteurs. Deux entrées latérales s’appellent Kim Thanh mon et Ngoc Chan mon.

Les stèles dans le temple de la Littérature Hanoi représentent le patrimoine documentaire mondial. C’est une illustration vivante du système original du Vietnam en termes de recrutement et de formation des talents. Il faut remarquer que la valeur et l’originalité de ces 82 stèles résident dans les contenus en sculpture. En fait, l’érection de stèles est populaire dans plusieurs pays, mais celles à Van Mieu a ses propres caractéristiques. Sur les stèles, vous verrez l’histoire des concours et la philosophie des dynasties sur l’éducation, la formation et la valorisation du talent.

Les contenus y sont transcrits tous en chinois mais aux styles différents. On peut dire que chaque stèle est considérée comme œuvre calligraphique. Les informations sur la date, le nom de l’auteur y sont retrouvé. Ces traces sculptées ainsi que le style architectural de la stèle et de la tortue sont caractéristiques de leur époque et varient en fonction de celle-ci. Ces travaux, fruits de grands hommes du pays, sont vraiment des ouvrages emblématiques de la culture vietnamienne.

En 2020, ces stèles ont été inscrites par l’UNESCO dans le registre “Mémoire du monde, région Asie-Pacifique » et reconnues en juillet 2011, en tant que patrimoine documentaire mondial par l’UNESCO.

La 4ème cour (Dai Thanh Dien), où se trouvent deux bâtiments Ta vu (Gauche) et Huu vu (Droit), dédiés à la commémoration des 72 disciples élites de Confucius et de Chu Van An, grand homme culturel du monde, éducateur de premier plan sous la dynastie des Tran.

Au milieu de la cour se situe « Bai duong », endroit sacré dédié aux cérémonies, où se déploient les tablettes ancestrales dédiées aux 10 sages chevronnés, des calligraphies et sentences parallèles saluant le Confucianisme, son fondateur et ses quatre excellents disciples « Tu phoi », Nhan Hoi, Tu Tu, Tang Sam et Manh Tu.

temple de la Littérature Hanoi

La 5ème cour donne sur la maison Thai Hoc qui s’installe devant l’ancien Quoc Tu Giam, la première université du Vietnam. Au début du XIXeme siècle, sous la dynastie de Nguyen, Quoc Tu Giam fut réaménagé à Hue, au centre du pays. Cette demeure fut transformée en temple Khai Thanh consacré aux parents de Confucius.

Les monuments dans le temple de la Littérature Hanoi se repèrent par le lime, les briques et les tuiles, caractéristiques du style des dynasties des Le et des Nguyen. Les jardins sont embellis par des arbres séculaires et des petits lacs aussi calmes que pittoresques.

Valeur historique

De nos jours, en rappelant Hanoi, le temple de la Littérature représente le site incontournable, un haut lieu de mémoire culturelle. Etant la première université et le symbole unique, elle joute le rôle primordial dans la formation et l’éducation des talents du pays. Actuellement, ce lieu est choisi pour organiser plusieurs évènements culturels importants, notamment la cérémonie de mise à l’honneur des diplômés universitaires excellents…

Etant à n’importe quel part du temple, vous retournez aux derniers siècles et serez chargés pleine d’énergies. Avec la tendance de développer, de s’orienter vers les nouveaux, la modernité, Hanoi change de jour en jour. Par contre, on trouve toujours dans un coin de la capitale un vestige pittoresque maintenant des valeurs culturelles et historiques. Ces deux morceaux contradictoires existent parallèlement et soutiennent l’un de l’autre pour devenir la fierté des Hanoiens et des vietnamiens.

Informations pratiques sur le temple de la littérature

Le Temple de la Littérature (ou Van Mieu) se trouve à l’ouest de la Vieille ville, à proximité de la gare d’Hanoi et du musée des Beaux -Arts.

  • Adresse : 58 Quốc Tử Giám, Văn Miếu, Đống Đa, Hà Nội, Vietnam
  • Horaires d’ouverture : De 7h30 à 18h en été, de 8h à 18h en hiver.
  • Tarif d’entrée : 30.000 VND par adulte (gratuité pour l’enfant moins de 15 ans)
  • Site officiel : http://vanmieu.gov.vn/en/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *