Tout savoir sur le lac Hoan Kiem

Tout savoir sur le lac Hoan Kiem

Impensable de visiter Hanoï sans passer devant le célèbre lac Hoan Kiem, le joyau de la capitale. Son atmosphère apaisante est une véritable bouffée d’oxygène au milieu du tumulte de la ville, et le fait figurer parmi les endroits préférés des voyageurs visitant Hanoï.

Souvent décrit comme le « poumont vert » de la ville, le lac Hoan Kiem est l’endroit idéal pour qui souhaite un moment de détente en plein centre ville, que vous voyagiez en famille, en couple ou entre amis.

Présentation du lac Hoan Kiem

Situé au cœur de la ville, il s’agit d’une des attractions centrales d’Hanoi, non loin du Vieux Quartier des 36 rues de corporations. Très facilement accessible, il est agréable de s’y balader à pied ou en cyclopousse pour y admirer le temple du Mont Jade en passant un charmant pont en bois rouge.

lac hoan kiem

Vous aurez le loisir d’observer l’étonnant îlot de la Tortue au milieu du lac, et de vous plonger dans l’ambiance animée mais sereine des rives bordées d’arbres pleureurs. Les week-ends, les boulevards qui entourent le lac se ferment à la circulation pour laisser la part belle aux piétons. L’atmosphère festive vous invite à assister à d’impressionants spectacles de rue spontanés et variés de danses, musiques et d’évènements thématiques.

Jadis connu sous le nom de Luc Thuy » (l’eau verte), en raison de son eau verte en toutes saisons, il dispose d’une superficie de 12 hectares et a donné son nom au district qui l’entoure.

Contrairement à certaines attractions de la capitale, vous verrez de nombreux locaux s’adonner à leurs activités quotidiennes autour du lac, que ce soit une simple balade, un footing matinal ou encore des couples en quête de romantisme. Le lac se visite aussi bien de jour comme de nuit. Une fois le soleil couché, le lac se pare de jolie illuminations lui conférant une atmosphère féérique à ne pas manquer!

Le lac Hoan Kiem est pourvu de deux îlots : le plus grand se nomme “dao Ngoc” (l’îlot de Jade) et se trouve au nord du lac. Il abrite le temple Ngoc Son (Montagne de Jade). L’îlot et le temple sont accessibles par le pont The Huc, le fameux pont rouge. Le petit îlot quand à lui se nomme “dao Rùa” (l’îlot de la Tortue). Situé au sud du lac, il est cependant inaccessible.

Sur l’îlot de Jade, vous trouverez le temple Ngoc Son, consacré aux génies confucianistes, taoïstes, et bouddhistes, ainsi qu’au héros national Trân Hung Dao, un brillant général vietnamien de la Dynastie Trần qui réussit à vaincre par deux fois des invasions Mongols. Selon les annales historiques conservées dans le temple, ce dernier aurait été construit à l’automne 1841 puis restauré en 1865.

D’autres monuments ont également été construits ou aménagés, renforçant ainsi l’harmonie paysagère et la richesse du site, comme par exemple le pont The Huc, la tour But Thap,« tour du pinceau », ou encore Dai Nghien, « socle de l’encrier ». Le temple abrite également une tortue géante momifiée datant du XV° siècle, qui mesurait 2,10 m de long pour 250 Kgs.

Sur l’îlot de la Tortue, vous pourrez observer le magnifique stupa de forme carré Thap Rua, la tour de la Tortue, véritable trésor culturel. Construite entre 1884 et 1886, elle est composée de quatre étages et rend hommage à la tortue, animal sacré associé à la légende de l’épée restituée, c’est pourquoi la tour est orientée en fonction de là ou la tortue s’expose au soleil et pond ses œufs.

Son architecture est une combinaison d’architecture asiatique et européenne. Ainsi, on retrouve le style architectural européen par les ouvertures gothiques, tandis que le toit s’inspire de l’architecture typique des pagodes et temples du Vietnam.

La légende de l’épée restituée

Le lac Hoan Kiem serait lié à une légende qui prendrait ses sources au 15ème siècle, lorsque les envahisseurs chinois dominaient le Vietnam.

Ainsi, selon la légende, un pêcheur préonmmé Le Than le roi Lê Thái Tổ offrit un jour une épée à l’empereur du Đại Việt et fondateur de la dynastie Lê postérieure. Le pêcheur Le Than aurait trouvé cette épée en pêchant dans le lac. Curieusement, quelques temps avant, le roi aurait récupéré par hasard un fourreau et, quand il mit l’épée dans la poignée, il remarqua qu’elle correspondait. Cette épée avait pour nom Thuan Thien : la Volonté du Ciel.

Grâce à cette épée, le roi et ses habitants réussirent à chasser les envahisseurs chinois et le pays redevint paisible. Le roi, un jour, fit une croisière sur ce même lac où l’épée avait été trouvé. La tortue émergea alors pour reprendre l’épée sacrée.

Elle reprit l’épée dans sa bouche avant de plonger dans l’eau. La tortue géante symbole de génie, aurait selon la légende, 500 ans. C’est ainsi que Lê Thái Tổ comprit que cette épée était la Volonté du Ciel venant l’aider à chasser les envahisseurs chinois du pays.

lac hoan kiem

Depuis, le lac fût rebaptisé Hoan Kiem, en hommage à la tortue et à la légende de l’épée restituée, et les souverains de la dynastie des Lê ont continuellement embelli ses abords.

La dernière grande tortue de cette espèce s’est éteinte à Hoan Kiem en janvier 2016. Chaque apparition de la tortue était considérée comme synonyme de bonnes nouvelles, en lien avec les grands événements de la vie de Hanoï, et attirait les foules. Cependant, ces dernières années, la tortue apparaissait de plus en plus souvent, poussant ainsi la population à s’inquiéter de ce phénomène qui relevait jusqu’alors de la rareté.

En 2007 la tortue fit officiellement 72 apparitions, et en 2010 ce nombre avait presque doublé. Si les raisons de ces remontées de plus en plus nombreuses restent à ce jour encore inconnues, certains pensent que cela serait dû à la baisse du niveau de l’eau ou à l’augmentation de la pollution dans le lac qui a entraîné une raréfaction de l’oxygène.

Le corps de la tortue a été conservé et le Comité populaire municipal de Hanoï a décidé de transporter l’« arrière-grand-mère tortue », comme l’appellent avec respect les habitants, au Musée national de la nature, où il est aujourd’hui exposé.

Que voir et que faire aux alentours du lac Hoan Kiem

Vieux quartier de 36 rues et corporations

lac hoan kiem

Le Vieux Quartier de la capitale, avec ses 36 rues de corporations, est un incontournable. De plus, il se situe juste à côté du lac. Laissez vos pas vous guider et déambulez parmi les ruelles animées ! Découvrez la spécificité de chaque rue, de la rue de la soie à la rue des jouets en passant par la rue de l’étain, ou partez à la recherche de la fameuse rue du train !

Monuments coloniaux

La Cathédrale Saint Joseph, de style néogothique, se dresse également non loin du lac Hoan Kiem. Construite en 1886 par les Français, son style architectural est décrit comme ressemblant à Notre Dame de Paris. Vous trouverez aussi l’Opéra d’Hanoï à proximité du lac, mais de l’autre côté de la cathédrale. Edifée au début du 20ème siècle, l’opéra constitue, avec la cathédrale ainsi que d’autres monuments, un précieux héritage de l’Indochine coloniale.

Théâtre des marionnettes sur l’eau

Pour les petits comme pour les grands, sachez que le Théâtre des marionnettes sur l’eau se trouve à proximité du lac, juste à côté du Vieux Quartier. Il s’agit d’un art populaire et typique d’Hanoï, qui a vu le jour dans le Delta du Fleuve Rouge au Moyen Âge. Le spectacle mêle marionnettes colorées, musiciens et chanteurs traditionnels. Des personnages en bois naturel, décorés avec des couleurs vives et en partie immergés, jouent des saynètes sur l’âme des rizières, la pêche, les animaux de la campagne, et la célébration des ancêtres notamment.

Quand partir à Hanoï ?

Les mois les plus favorables au niveau du climat à Hanoï sont Avril, Septembre, Octobre, Novembre et Décembre. Les mois les plus chauds sont généralement sont Mai, Juin, Juillet, Août et Septembre, tandis que les mois les plus pluvieux sont Juin, Juillet et Août.

La période la plus favorable pour visiter Hanoï où se situe le lac Hoan Kiem est la fin d’année, de Septembre à Décembre, ainsi que le mois d’Avril.

lac hoan kiem
[email protected]_doy

Il peut également être intéressant de visiter Hanoï lors des périodes de fête, comme lors de la période du Têt, le nouvel an vietnamien, où l’effervescence de la ville est à son comple avant de se stopper soudainement, plongeant la ville dans une rare quiétude, avant de reprendre de plus belle quelques jours plus tard.

On peut également citer la période de la Fête des Enfants de la mi-automne, en Septembre, si vous comptez voyager en famille. Vous aurez ainsi l’occasion de participer à une fête culturelle vietnamienne, où les habitants ont pour habitude d’organiser des processions avec des flambeaux et des lanternes avant d’offrir des jouets et des gâteaux aux enfants.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *